7 jours de la semaine

7 : âge de raison

7 : étage de mon appartement

7: symbole d’unicité et de cycle complet

7 semaines de confinement

La semaine dernière, nous avons retrouvé notre liberté ! Plus besoin d’autorisation pour sortir dans la rue, fini les heures de restrictions pour faire son sport, retour dans les magasins, allons faire chauffer nos cartes bleues, reprenons nos habitudes de consommateur acteur d’une croissance infinie…

Mais est ce bien cela la véritable liberté? 

Celle de faire ce que nous souhaitons quand nous le voulons, d’acheter sans éthique, de se fondre dans la masse de consommation excessive afin de se sentir vivant, de vivre une expérience qui nous rend addict à nos émotions de plaisir instantané, d’aller sans arrêt chercher à l’extérieur de nous ces expériences temporaires via ces petits shoot de dopamine! MIAM! 

Le confinement, une prison pour beaucoup! La peur, l’angoisse, l’incertitude, l’isolement, la surpopulation dans l’appartement, les conflits…

Serons-nous véritablement libre une fois déconfinés ? ou continuerons nous d’être autant confiné dans nos têtes, dans nos émotions négatives, allons nous continuer d’être des confinés mentaux et déconfinés physiques?

Ne serait-il pas enfin temps de reprendre notre propre pouvoir interne, de remettre à jour notre propre programme subconscient façonné à merveille par nos environnements, les circonstances, l’économie, la politique, le besoin de reconnaissance, notre égoïsme, etc…

Un programme interne de chemins neuronaux devenu si automatique que nous ne réalisons pas à quel point il nous gouverne, il nous dirige et nous sommes dupes de croire que nous sommes véritablement libres.

Et pourtant la bonne nouvelle est que nous pouvons changer ce programme interne, nous pouvons reprendre le contrôle sur nos pensées et émotions, nous pouvons créer de nouveaux chemins neuronaux, de nouvelle habitudes, un nouveau regard sur la vie, un nouveau regard sur nous-mêmes. OUFF

Plus facile à dire qu’à faire?

Bien sûr! Cela demande des efforts, du temps, de la volonté et beaucoup d’amour et pourtant quelle joie interne, quelle libération d’énergie, de confiance, de gratitude quand nous démarrons ce chemin de transformation en acceptant de laisser mourir d’anciennes parts de notre personnalité.

Comment ?

Un travail quotidien sur son état d’être. 

  1. Observer ce qui nous habite au quotidien? Quelles émotions ? sans jugement, juste observer, quels boutons émotionnels sont appuyés chaque jour? Colère, énervement, critique, jugement, culpabilité, confiance, amour, contentement?
  2. Prendre conscience que nous pouvons changer ces émotions si nous le décidons, comprendre que nous sommes 100% responsables de notre état interne. 
  3. Prendre la ferme décision, le coeur grand ouvert, avec joie, confiance et conviction que nous pouvons changer, faire un pacte avec soi-même
  4. PRATIQUER! Chaque jour, apprenez à votre corps et mental à ressentir des émotions qui vous élèvent: gratitude, amour de la vie, bonheur, joie
  5. Avoir une intention claire de qui vous souhaitez devenir, de ce que vous souhaitez pour cette vie, quelle est cette claire intention que vous avez au plus profond de votre coeur. Imaginez le, en convoquant votre imagination vous permettez à votre mental de croire que cela est possible. Notre mental ne fait pas la différence entre notre réalité et notre imagination. Imaginons pour ensuite créer dans la matière.
Les mots d'une confinée - EPONA
Les mots d’une confinée – EPONA

Voici l’exercice que je pratique au quotidien:

En amont j’ai défini mon intention claire (nouveau travail, retrouver la santé, diminuer des douleurs, une relation amoureuse harmonieuse) et j’ai listé ses caractéristiques sur papier. J’ai ensuite écrit les émotions positives que je souhaite ressentir une fois cette intention claire atteinte. 

INTENTION CLAIRE + ÉMOTIONS ÉLEVÉES = NOUVEL ÉTAT D’ÊTRE

Ex: « Je souhaite un nouveau job »

1) Listez les caractéristiques de ce métier « idéal »

  • être à mon compte
  • revenu de X
  • promouvoir des valeurs environnementales, éthiques et de contribution
  • m’épanouir dans ce métier
  • travailler où je le souhaite
  • permet un équilibre avec toutes les branches de ma vie (famille, santé, relation, contribution..)

2) Listez les émotions que je souhaite ressentir une fois que j’aurais ce nouveau métier

  • Gratitude
  • Amour de la vie
  • Reconnaissance
  • Complétude
  • Sérénité
  • Joie
  • Énergie vitale

3) Associer à ces 2 listes, soit une lettre, une image, un symbole. Un élément qui vous parle et à chaque fois que vous y pensez, vous ressentez et vous vous projeter dans ce nouvel état d’être, dans ce futur.

4) Pratiquez minimum une fois par jour, soyez 100% présent lors de cet exercice! 100% concentré dans un monde dispersé, je sais que c’est un vrai exercice de discipline. Mais vous pourrez être surpris de ce qui pourrait se passer en vous et autour de vous si vous décider de persévérer avec enthousiasme dans cet exercice! 

Partagez avec nous vos avancées! 

Le mettre d’ordre, pratiquer encore et encore! On reprend le contrôle sur notre mental confiné avec amour et confiance! 

Catégories : Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *