Ce qui a changé dans ma vie depuis que je suis entrepreneure – Julia Mille

“Ils ne savaient pas que c’était impossible alors ils l’ont fait” – Mark Twain 

Aujourd’hui, un article un peu spécial. 

Je connais plein de gens qui souhaitent entreprendre mais qui n’osent pas (d’où la création d’EPONA), par peur de quitter leur petit confort. J’ai donc décidé ici de t’offrir ma vision (très personnelle) de l’entrepreneuriat et ce qui a changé dans ma vie (en positif et en négatif) depuis que je me suis lancée dans cette aventure.

Êtres indépendante c’est travailler d’où tu veux et quand tu veux – Julia

Mes Débuts

Tout d’abord, je dois préciser que je n’ai jamais “vraiment” travaillé en bureau comme salariée. J’ai fait plein de petits boulots et j’ai été hôtesse d’accueil très longtemps pendant mes études et même après lorsque j’ai ouvert une galerie d’art qui m’a rapporté presque rien pendant 1 an (mais quelle aventure !! :)). 

Je n’ai jamais tenu + de 6 mois dans une routine bureaucratique. Je ne me reconnaissais pas dans cette routine. Les mêmes gestes, le même chemin, les mêmes bureaux, les mêmes gens tous les jours… Ce n’est pas DU TOUT mon style. Du haut de mes 25 ans avec ma soif de liberté et d’aventure, je n’ai pas beaucoup réfléchi avant de me lancer. 

Entreprendre avec EPONA – article blog

En fait, j’ai un parcours assez atypique dans le sens ou j’ai décidé de me lancer en tant qu’indépendante presque au tout début de ma carrière de responsable marketing, lorsque j’avais 25 ans. Beaucoup de gens attendent d’avoir un portefeuille clients et de devenir “expert” avant de se lancer en tant que consultants dans leur domaine. De mon côté, je me suis adaptée et j’ai appris sur le tas grâce à des rencontres et des personnes qui ont sues prendre le risque de me faire confiance au tout début.

J’ai sauté dans le bain pour échapper à une dizaine de stages et des missions qui m’ennuyaient profondément dans le monde corporate pour lesquelles je n’étais clairement pas faite. 

En voyage au portugal lors de LifeMax – séminaire de mon client Max Piccinini

Mon envie de liberté couplée à l’engouement de plus en plus accru des entreprises pour les indépendants m’ont permis de pouvoir jouir librement de mon temps en me lançant tout de suite dans le bain de l’entrepreneuriat. Oui, je le reconnais, je suis arrivée au bon moment, c’est-à-dire au début de l’avènement des “freelances” et j’étais également au bon endroit pour lancer cette carrière (NYC). 

Pour certaines personnes, l’entrepreneuriat est une évidence, comme cela l’a été pour moi. Mais je comprends bien que d’autres hésitent longtemps avant de se lancer. Ce choix dépend énormément de l’éducation que nous avons chacun reçu. J’ai de la chance d’avoir des parents qui ont une vision très artistique de la vie et qui m’ont donc toujours laissé une liberté totale dans mes choix et mes actions.

Voici la liste de ce qui a changé dans ma vie depuis que j’entreprends :

  • Je suis seule maître de mon temps

Le réveil sonne à 8h alors que je me suis couchée à 5h parce que c’était l’anniversaire de Lola et qu’on a un peu trop shaké nos bootys sur le dancefloor du rouge jusqu’à 5am… Pas grave ! Je n’ai pas de call ou de rdv ce matin car j’évite au max les rdvs avant 11h30 tous les jours et surtout quand j’ai une soirée la veille ! Eh oui, un de mes plaisirs, (quand je suis en forme, c-a-d 99% du temps) c’est de me réveiller tranquillement, faire mon sport et ensuite seulement checker mes mails en sirotant mon café avant toute chose. Ou snoozer mon réveil pour me rendormir une petite heure parce que j’étais à l’anniv’ de Lola et que si je ne me repose pas un peu je ne serais pas productive. Quitte à travailler jusqu’à minuit ce soir. Bref, pour moi, gérer mon emploi du temps comme je le souhaite n’a pas de prix. Et je compte bien en profiter.

  • Voyager ou le vent me mènera   

“Je vais à Palerme mardi je viens de prendre mon billet, tu veux venir ? Oui ! Enfin… heu…. Attends… je check mon agenda… C’est un peu short le timing et je voulais partir au Vietnam 5 semaines cet été donc je ne peux pas poser de vacances… c’est relou…” Une conversation que j’ai tout le temps avec mes amis salariés… Pas la peine de t’en dire plus je suis sûre que tu m’as comprise 😉

  • L’argent coule à flot

“Je suis un peu short sur l’argent ce mois-ci, je vais trouver un nouveau client !”

Lorsqu’on est salarié, pour être augmenté, il faut attendre une promotion de notre employeur, soit le grale possible une fois par an et souvent pour un montant dérisoire. En fait, votre employeur est votre seule source de revenus, il a donc tous les pouvoirs sur vous et votre vie. En tant qu’indépendante je suis seule maître de mon portefeuille. Besoin de plus d’argent pour acheter cette maison à Palerme ? Ok, lançons un nouveau produit en ligne ou trouvons un nouveau client ! Everything is possible 😉

  • Ou pas..

Être maître de ses finances veut aussi dire qu’on ne peut compter sur personne à part soi-même pour remplir son frigo. Pas de stabilité, si tu n’as rien à manger ce mois-ci, tu ne peux pas réclamer une avance ou quoi que ce soit à qui que ce soit. Être indépendant c’est accepter de ne pas trop se soucier de demain ou de ta retraite. De toute façon tu vas te constituer un patrimoine immobilier avant que celle-ci n’atteigne 80 ans, j’en suis sûre 😉

  • J’ai accepté d’être une aventurière (c’est-à-dire prendre des risques) 

Eh oui, entreprendre où se lancer en tant qu’indépendant.e c’est aussi prendre des risques. Et pas que financiers. Est-ce que tu vas gérer cette liberté ? Vas-tu savoir manager une équipe ? Développer ton C.A ? Gérer l’administratif et les régulations ? Si tu ne prends pas le risque, tu ne le sauras jamais. EPONA est là pour t’accompagner sur le chemin de cette nouvelle vie, inscris-toi à la communauté ici

  • J’ai dû devenir “responsable” (enfin… j’essaye toujours…)

Gérer des équipes, c’est aussi être un model et prendre les décisions justes au bon moment. Entreprendre c’est aussi accroître ses responsabilités. Le chemin ne sera pas tout rose et tu vas rencontrer des problèmes qu’il va falloir gérer en adulte. 

  • Seule face à la paperasse et l’administration

Ha… Les joies de l’administration française… ça, je m’en passerai bien. Paperasse, sécu, impôt, papiers et factures en tous genres qu’il faut payer à temps… On ne va pas se le cacher c’est bien chiant quand tout cela n’est pas pris en charge par une entreprise. Surtout quand on a l’impression que l’État essaye de nous avoir sur tous les plans, notamment quand on découvre le montant de nos impôts 😱

  • Les impôts 

Ce point rejoint les deux points cités ci-dessus. Il va falloir être responsable et payer ses impôts en temps et en heure ( au mieux chaque mois). Ne fais pas comme moi si tu ne veux pas te retrouver avec 5k à payer d’un coups dans un an… On ne s’en rend pas compte au début, mais les impôts ça va bien vite. Heureusement, il suffit de s’organiser un peu en les incluant dans le tarif de tes prestations et en payant chaque mois ou tous les trimestres pour ne pas avoir une mauvaise surprise.

  • Seule au monde 

Perso, j’adore être seule. Mais c’est vrai que parfois ça me pèse lorsque c’est trop long. J’ai la chance d’avoir une équipe au top avec qui on bosse au moins un jour par semaine en physique et des clients chez qui je suis la bienvenue. Mais les semaines où j’ai la flemme et je reste chez moi seule… peuvent vite me faire péter les plombs. Plusieurs solutions existent si tu souffres de solitude. Avec l’éclosion des coffee shops, des co-working et des collectifs de freelances, tu trouveras ton bonheur. La Team EPONA est chez WeWork et tu es la bienvenue pour bosser avec nous si tu le souhaites 🙂 (Tu peux aussi t’inscrire à la communauté EPONA ici si ça n’est pas déjà fait).

  • Le travail… Cette mission de vie 

Entreprendre c’est aussi vouloir apporter sa pierre à l’édifice d’un monde façonné à notre image. Faire valoir sa vision, en travaillant chaque jour en tant que mission et non labeur. C’est affirmer sa place dans la société et faire entendre sa voix.

Prête à te lancer dans la bain de l’entrepreneuriat ?

Vous l’aurez compris, pour se lancer dans l’entrepreneuriat, mieux vaut avoir l’âme d’une aventurière et une soif de liberté plus forte que ton besoin de sécurité. 

Souvent les personnes qui hésitent (pour lancer leur entreprise ou pour tout autre chose de la vie) réfléchissent tout simplement trop et ont un besoin de sécurité fort. 

Un des traits qui me caractérise depuis toujours est ma passion et ma détermination pour les choses que j’aime. Je fonce, je réfléchis en cours de chemin. C’est d’ailleurs un trait de caractère que l’on retrouve chez beaucoup d’entrepreneurs, ils sont passionnés par leur travail mais aussi par la vie. Donc si tu réfléchis trop, un conseil, relaxe-toi et fais-toi confiance, au pire tu échoues et apprends la leçon, au mieux ça marche 😉

P.S : Cet article t’a décidé à te lancer dans l’entrepreneuriat ou en tant qu’indépendante ? EPONA t’accompagne sur ce chemin ! Toi aussi deviens une Déesse EPONA et réserve ta première heure de formation ici.

Julia.

Réflexions sur l’art et le féminisme (de prison) avec Zehra Dogan

Réflexions sur l’art et le féminisme (de prison) avec Zehra Dogan

Connaissez-vous Zehra Dogan ? Suite a des recherches sur le web je suis tombée sur cet extrait du livre « Nous aurons aussi de beaux jours » écrit de prison par l’artiste kurdes Zehra Dogan que je souhaitais vous partager ici.

Zehra Dogan a 30 ans. Artiste, journaliste et auteure Kurde en Turquie, elle est la fondatrice et l’éditrice de Jinha, agence de presse féministe kurde (qui compte une team 100 % féminine). Elle a été arrêté en 2017 et mise en prison pour avoir peint une attaque militaire par les militaires turques sur un territoire kurde, sur un immeuble en ruine. Cet aquarelle n’était qu’une reproduction peinte d’une photographie. Les autorité Turques en ont déduis qu’elle était liée au parti travailleur Kurdes, que le gouvernement considère comme une organisation terroriste. Elle a donc été condamné à 2 ans et 10 mois de prison fermes lors desquels elle a écrit le livre « Nous aurons aussi de beaux jours ».

Portrait of Zehra Dogan (artist, journalist) at La Galerie des Femmes 09/11/2019 ©Patrice Normand/Leextra via Leemage

Lettre du 8 novembre 2017 : réflexions sur l’art et la création 

« Je suis passée provisoirement à un lit près de la fenêtre. Il n’est pas possible d’y rester sans être enveloppée d’une couverture. Comme le quartier est très étouffant, les fenêtres ne sont jamais fermées. L’endroit le plus froid de ce quartier, qui est déjà glacial, est naturellement à coté des fenêtres. Nous sommes comme des personnes sans maison qui dorment dans la rue. Dans la prison, on comprend encore mieux leur situation. Quand tu dors, il ne faut pas qu’une seule partie de ton corps reste découverte. Je plonge alors toute entière sous la couverture, même la tête pour éviter d’avoir le nez gelé. Moi qui aime la chaleur, comme les chats, ce froid n’arrange pas mon affaire. En plus, les détenues arrivent les unes après les autres et notre nombre augmente chaque jour.
Certaines des amies qui sont prisonnières ici depuis des mois ne savent même pas pourquoi elles sont en prison car leur réquisitoire n’a pas encore été prononcé. Les gens sont anesthésiés par la société de classes qui règne depuis des millénaires et ne veulent même pas en prendre conscience. Ainsi, il n’est pas possible de dire « Assez ! » de façon collective. Bien sûr, l’humanité continue de progresser contre toutes ces pratiques de destruction… oui, mais malheureusement, elle n’arrive pas à dépasser un seuil significatif. Là encore, selon moi, l’art et la science jouent un grand rôle. Peut-être que s’ils étaient libérés du pouvoir pour se réapproprier leur vraie mission, le monde ne serait pas aujourd’hui dans cet état. Une conception de l’art et de la science prend racine chez les dominants et se développe avec eux. En vérité, les dominants et le capitalisme arrivent à se maintenir avec l’extraordinaire appui de l’art et de la science. Parce qu’ils s’en nourrissent aussi. Et ce, depuis le début, depuis l’époque des états des prêtres sumériens. Ils ont réussi à dériver le fleuve de l’art et de la science, qui doit couler vers les peuples, et à se les approprier  en le canalisant à leur profit. A mon avis, on devrait considérer que l’art véritable ne peut être qu’un art indépendant du pouvoir. L’art qui mange dans la main du pouvoir est déjà en état de putréfaction. Ainsi, chaque état ou pouvoir prend particulièrement l’art sous sa science et sa ‘coupe’. Parce qu’il en a très peur. Il fait alors semblant de nourrir ce qui l’effraie, il l’anesthésie avec des fonds et des subventions, et ensuite lui rend l’existence impossible sans l’aide de ses ressources, le rendant dépendant, tel un drogué. Il vide ainsi de sens l’art et la science, qu’il a transformés en serviteurs en les condamnant à produire selon ses orientations. De cette manière, l’art et la science produisent des résultats encore plus superficiels et qui se répètent, au service direct ou indirect du capitalisme. Il ne s’agit plus de créations et d’inventions nouvelles, mais de reproductions, répétitions, stéréotypes, ou simples aménagements de ce qui existait avant. Parce que des cerveaux anesthésiés ne peuvent pas créer, inventer ; ils s’autocensurent en se forçant à agir dans le sens attendu par le pouvoir. *
En regardant l’Histoire, nous voyons que les inventions, découvertes et créations réalisées dans une période où il n’existait aucune structure hiérarchique, 6000-4000 av J.-C., s’arrêtent avec l’instauration des États des prêtres sumériens. Chez les Sumer, il est question seulement d’améliorer ce qui a déjà été inventé et créé. Les innovations, même si elles ne sont pas inexistantes, sont extrêmement rares. Une nouvelle période de création arrive vers 1600-1900, mais ensuite, c’est de nouveau un cycle stérile. C’est à dire que même si par moments, dans l’Histoire, il y a eu de fortes percées de liberté, celles-ci furent soit étouffées, soit asservies par la stratégie sournoise du pouvoir.
Aujourd’hui, à force de nous débattre dans les marécages de la guerre, happé.e.s une fois encore par la spirale stérile, nous n’arrivons plus à créer. Notre principal souci est de survivre. Paradoxalement, les percées les plus fortes naissent pourtant dans les temps les plus difficiles. *
Où en suis-je arrivée ? Je suis partie de la froideur du lit, et mes propos ont dérivé vers un tout autre sujet. J’avais pas mal réfléchi à tout cela il n’y a pas longtemps. C’est sans doute la raison. J’aime te parler de ces choses. Ma tête en est pleine. Même si tu risques de trouver mes paroles étranges ou insensées, moi, j’aime t’en parler. « 

« Nous aurons aussi de beaux jours » Zehra Dogan

*Cette article est inspiré de l’article sur le même thème du blog http://hypathie.blogspot.com/

Julia.

P.S : As-tu lu notre article sur notre Routine du dimanche pour une semaine hyper productive ?

5 Plugins WordPress incontournables

WordPress est un outil génial pour tout.es celles / ceux qui veulent créer un site web sans avoir fait polytechnique (c’est une façon de parler bien-sûr). 

La plateforme WordPress et les hébergeurs offrent aujourd’hui la possibilité de mettre un site web en ligne en quelques clics seulement, sans code ! 

Toute la science des développeurs webs est maintenant disponible entre nos mains, et bien plus encore ! 

Outils pour grossir votre base de données, augmenter le trafic vers votre site, statistiques ultra ciblées (etc..) tout est y disponible pour vous permettre de créer un site web puissants en quelques clics. A condition d’installer les bons plugins. Ce mot un peu bizarre est la clé de la caverne d’ali-baba de wordpress. Les plugins sont des extensions que vous installez en un clic sur votre site web et qui vous offrent des fonctionnalités ultra puissantes ! 

Bonne nouvelle ! Bien que certains plugins payants sont recommandés lorsque vous avez un site web avec beaucoup de trafic, il existe des plugins gratuits tout aussi efficaces si vous démarrez (ou que vous n’êtes pas encore Bill Gates).

Je vous offre ici mon top 5 des plugins wordpress qu’il vous faut ! 

  1. Caldera Form

Ce plugin vous permettra de réaliser et intégrer des formulaires sur votre site web en toute simplicité. Muni d’un “builder” interne, ce sera un jeu d’enfant de glisser-déposer les différents champs dans votre formulaire.

2. Jetpack

Si vous ne possédez pas déjà Jetpack installez-le tout de suite ! Ce plugin offre de multiples fonctionnalités à votre site web en un seul plugin ! Plus de cinquantes modules différents au sein d’un seul plugin ! Selon ses créateurs, Jetpack est “La boîte à outils ultime pour WordPress”. Tous sont activables et désactivables en 1 clic et ils ont pour but d’améliorer la gestion et le fonctionnement de votre site sur 3 aspects principaux (design, sécurité, marketing).

3. Yoast SEO

Le meilleur plugin de référencement google, vous ne pouvez tout simplement pas passer à côté ! 

Yoast en chiffre c’est plus de 130 millions de téléchargements, soit un des 10 plugins les plus téléchargés de tous les temps. Il est officiellement installé sur plus de 5 millions de sites !!

Même si le référencement c’est “pas votre truc”, vous ne pouvez pas négliger le référencement de votre site web.

4. Google analyitcs
Il y a quelques années, il fallait installer google analytics en codant. Aujourd’hui, ce temps est bien révolu. Il vous suffit d’installer l’extension.

“Google Analytics”, et ça nous facilita la vie ! Vous aurez ensuite accès à toutes les données de trafic de votre site web. Et on sait que le marketing c’est surtout de l’analyse et de l’optimisation de ces données. 

5. Plugin WooCommerce

Vous voulez devenir la déesse (ou le Dieu) du e-commerce ? Générer un C.A comme jamais vous auriez pu l’imaginer ?

Il vous faudra utiliser WooCommerce pour générer les ventes sur votre site. 

Qu’est-ce que WooCommerce ? LE plugin e-commerce de référence. Pour générer des ventes sur votre site, vous devez installer ce plugin. 

Bonne nouvelle ! En plus du plugin WooCommerce, WordPress propose une centaine de plugin qui vous permettront d’optimiser vos ventes WooCommerce. 

Maintenant, à vous de jouer !

Les tendances marketing 2020

Les tendances marketing 2020 à connaître

Si tu es entrepreneur.e ou que tu souhaites enfin te jeter à l’eau en 2020, non seulement il te faudra connaître les principes fondamentaux du marketing pour développer ton entreprise, mais tu dois rester constamment aux aguets des nouvelles tendances et à l’avant-garde dans ta stratégie marketing. 

Tu es donc au bon endroit, je vais te faire gagner un temps précieux : je t’offre ici un résumé de ce que j’ai vu évoluer sur le web dernièrement. 

Si tu as le choix, je te conseille d’engager une personne pour te fournir des rapports de tendances marketing et veille chaque mois afin de rester toujours au top ! 

Voici les tendances marketing à appliquer ou du moins surveiller de près en 2020 :

  1. Multiplie tes contenus !

Plus que jamais, vous devez être présent en ligne ! Aujourd’hui, on dénombre plus de 3,4 milliards d’utilisateurs des réseaux sociaux (dont 3,2 % sur mobile, on y reviendra), ce qui en fait le terrain de jeu privilégié des marques du monde entier. 

Mais cela veut aussi dire que la compétition n’a jamais été aussi féroce sur le web ! Et si tu veux rester dans “le Game” il faut être présent en ligne QUOTIDIENNEMENT ! 

Je sais, c’est un travail fatiguant, redondant et c’est très dur d’être constant. Mais qui a dit que c’était facile ? 

Voici quelques outils pour t’aider à poster régulièrement sur tes réseaux sociaux : 

  • Si ça n’est pas déjà le cas, utilise un programmateur de posts comme Buffer ou Hootsuite. Grâce à ce logiciel, vous pourrez programmer tous vos post pour la semaine le dimanche ou samedi. Idéal pour celles d’entre vous qui combinent un travail de salarié à leur activité d’entrepreneur. Mais aussi pour celles, comme moi, qui veulent communiquer sur leur entreprise mais qui passent leur semaine à travailler sur les projets de leurs clients (et remplir le portefeuille client également). 
  • Connais-tu les microcontenus ? Recycle tes contenus déjà publiés en des microcotenus ! C’est bien plus facile de faire du recyclage de contenus déjà publié et de les découper en microcontenu pour les re-publier sans que ta communauté ne s’en rende compte que d’enregistrer une nouvelle vidéo ou que d’écrire un nouvel article. Un article que vous écrivez peut être égal à une dizaine ou une vingtaine de posts sur les réseaux ! Découpez-le ! Pareil pour vos vidéos, découpez-les en extrait de vidéo et postez les sur vos réseaux 😉
  • Faites-vous aider ! Rien de mieux que de payer une étudiante ou une indépendante qui démarre sa carrière pour faire vos posts et créer vos contenus hebdomadaires. Franchement, vu le temps que ca vous fera économiser chaque semaine, ça n’est pas du luxe mais une nécessitée ! Et tout le monde y gagne. 
  1. Garde un oeil sur Linkedin et Pinterest 😉 

Linkedin Comptabilise 303 millions d’utilisateurs actifs chaque semaine tandis que Pinterest en compte 250 millions. Des miettes lorsqu’on sait que Facebook en compte 2,234 milliards d’utilisateurs actifs par mois (!!!)  et instagram 1 milliard. 

Mais Linkedin et Pinterest sont deux plateforme qui ne cessent d’augmenter en puissance et offre de plus en plus de fonctionnalités intéressantes.

Linkedin :

Vous connaissez toutes La plateforme BtoB ou professionnelle  Linkedin. Mais l’utilisez-vous vraiment à votre avantage ? En tant qu’entrepise ou indépendante, vous DEVEZ optimiser vos profils LinkedIn – un vivier à nouveaux clients et une plateforme privilégié pour toucher un public de haut niveau (plateforme privilégiée par les CSP+). 

D’autant plus que LinkedIn se rapproche de plus en plus de la plateforme Facebook en terme de fonctionnalité. Il est aujourd’hui possible de faire de la pub sur la plateforme (Business Manager Linkedin) et d’utiliser messenger pour entrer en contact avec vos procpects / clients. 

Pinterest : 

Plateforme visuelle en plein développement, Pinterest offre une fonctionnalité intéressante pour les marques (notamment de mode ou de design d’intérieur) : la possibilité de vendre directement ses produits sur la plateforme. Comme Instagram qui met en place une plateforme de vente directe pour les marques. Le commerce social va continuer son expension en 2020. 

Instagram Shopping permet déjà de rediriger vos prospects sur une page de vente directement via un post mais bientôt il sera possible d’acheter directement sur la plateforme via Instagram Checkout. Gardez ça en tête ! 

Les ChatBot :

Connaissez-vous les chatbots ? Ces outils hyper puissants affirment leur place sur le marché du marketing cette année ! Même si le terme ne vous dit rien, rassurez-vous, vous savez très bien ce que c’est. Il vous arrive d’arriver sur un site et d’avoir une petite fenêtre qui s’ouvre en bas à droite de votre écran avec un conseiller virtuel qui vous demande si il peut vous aider ? Ceci est un chatbot. 

A l’ère du numérique et de l’IA, nous sommes de plus en plus nombreux à demander une interaction réelle avec les marques. Ces petits robots sont là pour nous aiguiller et nous orienter dans nos achats. Ils privilégient ainsi la relation clients et fidélisation. 

Personnellement, j’utilise ManyChat, un chatbot Facebook Messenger pour nos pages. Si vous avez une bonne visibilité sur vos pages, il est temps d’y penser ! Vous pouvez ainsi créer des campagnes automatisées directement sur Facebook messenger et vu le taux d’ouverture et de clic, ça vaut vraiment le coup !

-> Pssst … Reste connecté.e, je te réserve un article dans peu de temps pour rentrer plus en détails sur ce point 😉 

Poster en Quantité ne veut pas dire réduire la qualité de tes posts ! Comme je te l’ai dit plus haut, la compétition fait rage, si tu veux jouer le jeu, tu dois non seulement être présent régulièrement sur les réseaux mais aussi poster des contenus à forte valeur ajoutée client. Être original et adapter ton ton à ta clientèle. 

Ca parait difficile ? Je sais, honnêtement chez EPONA aussi on a du mal avec nos mille clients et projets à côté, mais êtes-vous vraiment déterminé.e à créer cette vie de liberté que tu imagines ? 

Julia

Un outil concret pour grossir votre liste d’emails

Un outil concret pour grossir votre liste d’emails

La façon la plus efficace de grossir votre liste d’email est de créer des contenus “upgrade” (content upgrades).
Mais qu’est ce qu’un contenu “upgrade” ? C’est tout simplement un contenu bonus que vous donnez aux personnes en échange d’une adresse email. Contrairement aux optins ou autres lead magnets en tous genres, le content upgrade est le bonus d’un contenu que le prospect est déjà en train de consommer.
Il sera donc crée spécifiquement pour un article de blog ou une page.
Rassurez-vous, les content upgrades sont très faciles à créer. Et EPONA est là pour vous aider !

Les Lead Magnets fonctionnent bien évidement très bien. Il s’agit par exemple d’offrir un Ebook grâce à un optin ou un encart sur votre site web. Je vous conseille de ne pas négliger cette ressource. Le content upgrade est néanmoins plus ciblé. La personne a un réel intérêt pour une thématique précise de votre site, tandis qu’un Ebook un peu généraliste ne peut plaire à tous.

Les content upgrades sont de petits outils et bonus reliés directement aux contenus que votre prospect est en train de consommer.

Voici quelques exemples de content upgrades pour vous inspirer. Sentez-vous libre de les adapter à votre propre blog / entreprise.


1. Donner la possibilité de sauvegarder votre article au format PDF.
Si votre contenu apporte vraiment une valeur ajoutée à la cible, celle-ci voudra sauvegarder un article pour y revenir plus tard. Ceci est probablement le content upgrade le plus facile à élaborer ! Voici un exemple de Ian Cleary :


2. Le Cheat Sheet
Il s’agit d’offrir la possibilité à l’internaute d’avoir accès à une liste d’outils qu’il pourra utiliser. Par exemple, si vous écrivez un article à propos de votre stratégie Instagram gagnante, vous pouvez proposer à l’internaute de télécharger un planning complet de cette stratégie, dont il pourra ensuite se servir pour son entreprise. Une ressource de choix qui vous permettra de récolter un max d’adresses emails !

3. Checklist
Les Checklists sont idéales pour les articles tutoriels qui peuvent être découpées en des To do Lists. Ce pourrait être une liste d’étapes à imprimer ou des astuces quotidiennes à imprimer. Si vous écrivez un article sur “comment créer un site sur wordpress” vous pourrez décrire les étapes et les ajouter à une liste. Ou encore une liste d’aliments de saison pour un blog santé / alimentation. Soyez créative !

4. Document annexe à vos vidéos ou audios
Si vous avez un podcast ou que vous faites de webinaire régulièrement, offrir un support gratuit en amont ou suite à votre programme est un excellent moyen de récupérer des adresses emails. Vous pouvez également offrir un bonus audio ou vidéo à votre public. 


5. Un guide de démarrage
Vous pouvez offrir à votre communauté un guide pour démarrer au mieux ce dont l’article parle ! Rien de tel que de guider pas à pas de manière explicite avec l’aide d’un workbook votre communauté à accomplir leur objectif.

Bon, j’espère que vous avez bien compris le principe. La liste est bien évidemment longue ! Ce qui compte avant tout est d’adapter le contenu à votre proposition. Recette de cuisine, mode d’emploi, liste, ou même petit dictionnaire ou encyclopédie à votre sauce, il n y a aucune limite pour augmenter votre valeur client et votre liste d’emails par la même occasion 😉

Postez vos idées et expérimentations en commentaire ! 

Julia Mille Epona

Routine du dimanche pour une semaine hyper productive

#selfcaresunday

On en parle partout, les routines, ou les petits actes du quotidien rythment votre routine et finissent par définir votre vie. Il est donc essentiel pour toute businesswoman accomplie ou en devenir de définir les routines qui vous rapprocheront de la personne que vous souhaitez devenir et des rêves que vous souhaitez atteindre. Un ami m’a dit un jour “Les gens devraient passer au moins 2h/jours à réaliser leurs rêves”. Définir vos routines vous permettra de maintenir une harmonie et stabilité dans votre quotidien, mentalement, émotionnellement et physiquement.

Voici des idées de routines à mettre en place le dimanche pour une semaine hyper productive ! Prenez du temps, donnez-vous de l’amour ! (Et gardez en tête que nous sommes toutes bien différentes ! Prenez les routines qui vous conviennent et vous font du bien, écoutez-vous et ne forcez pas ! Le dimanche c’est sacré, faites-vous du bien !)

  1. Prenez note des rituels que vous accomplissez déjà 

Nous pratiquons toutes des rituels sans mêmes s’en rendre compte : s’occuper de ses plantes, faire ses machines, ranger son appartement, écrire, lire, appeler votre famille… Notez les routines que vous pratiquez déjà dans un carnet et intégrez-les dans votre routine du dimanche (privilégiez bien entendu celles qui vous font du bien). Le fait de les inscrire dans cette routine dominicale sacralisera ces pratiques, les élèvera à un autre niveau de conscience. 


2. Body scan + Respirez !
Pas la peine de courir un marathon tous les dimanches pour démarrer une semaine au top. Ne soyez pas trop dur avec vous-même en ce jour de repos. Prenez soin de vous et privilégiez la relaxation, l’écoute de vos sens, de votre corps, pour démarrer la semaine du bon pied ! En vous levant, asseyez-vous sur une chaise et fermez les yeux. Concentrez-vous sur votre respiration, prenez de profonde inspiration et explirez aussi lentement. Puis, commencez à scanner chaque partie de votre corps petit à petit, des pieds à la tête. Tout en maintenant de profondes inspirations. Cet exercice ne peut prendre que 5mn et vous sentirez ses bienfaits immédiatement. À pratiquer tous les jours le matin, pendant vos pauses, ou le soir avant de vous coucher pour une vie relax !

3. Définissez une plage horaire NON-NÉGOCIABLE pour réaliser votre rêve
Il est important parfois de se mettre un petit coup de fouet pour se sentir mieux après. Le fameux “sortir de sa zone de confort”. Je répète que le dimanche est fait pour se chouchouter mais si vous restez constamment dans cette zone de confort rien n’avancera. Profitez de cette journée de “temps mort” pour faire des choses que vous n’avez pas le temps de faire en semaine et qui vous rapprocheront de vos objectifs. Vous avez toujours rêvé d’écrire un livre ? Le dimanche sera fait pour ça ! Définissez une plage horaire NON-NÉGOCIABLE ou chaque dimanche vous écrirez votre livre. Courir un marathon vous paraît impossible car vous manquez de temps ? Entraînez-vous le dimanche maton ! Ce jour est magique : il devrait être consacré à la réalisation de vos rêves les plus fous ! Vous avez le pouvoir et le temps de réaliser vos rêves ! 

4. Démarrez une activité pour vous à but non lucratif 

On passe trop souvent notre temps à chercher à gagner de l’argent (surtout en tant qu’indépendante) et pas assez de temps à élever notre âme et à faire des choses qui nous rapprochent de notre être supérieur. Démarrez une activité uniquement pour vous, qui vous permettra de vous défouler et/ou de trouver votre essence. Beaucoup d’entre nous ressentent comme un vide à l’intérieur d’elles-mêmes (j’en parlerai plus en profondeur bientôt), nous créa-ons nous-même ce vide car nou avons tendance à nous éloigner de notre essence, de nous-même. Le danger de ce monde capitaliste dans lequel nous vivons. C’est pourquoi il est essentiel de trouver une activité qui vous rapproche de vous-même, de ce que vous êtes vraiment, cette énergie qui crie à l’intérieur de vous. Révélez votre Déesse !

5. Networking –  Rencontrez des gens, faites des activités en groupe !
Beaucoup d’activité sont organisées le dimanche. C’est l’occasion de rencontrer des personnes qui ont les mêmes centres d’intérêts que vous. Randonnées, méditations, cours d’italien, échange linguistique. Rencontrez des personnes qui vous sortiront du quotidien, explore de nouveaux horizons ! Traînez plus souvent sur le réseau meetup, on peut y trouver toute sorte d’activités et des personnes qui vous ressemblent. Et si ça n’est pas déjà fait, intégrez sur la communauté EPONA pour rencontrer des femmes dynamiques, ambitieuses et qui vous poussent vers le haut ! (rdv sur la page d’accueil www.epona-project.com)

6. Organiser sa semaine + Dév. perso

Une fois la journée fini, il est temps d’organiser sa semaine et sa vie ! Personnellement j’ai un réveil qui sonne tous les dimanches soir à 21h pour me rappeler que c’est l’heure que j’accorde à mon développement personnel : établir mes objectifs de la semaine, définir mes rêves. D’ailleurs, quels sont mes progrès dans les différentes branches de ma vie ? Je note tout dans un carnet dédié et ça m’aide beaucoup à savoir ou j’en suis. 
Alors, prête pour une semaine au top ?

Inscrivez vos progrès et vos idées en commentaire ou dans la communauté EPONA (pour intégrer la communauté rendez-vous sur la page d’accueil www.epona-project.com)

Comment améliorer sa visibilité sur Instagram ?

Avez-vous remarqué que vos publications Instagram ont tendance à passer de plus en plus inaperçues ? Frustrant non ? Mais vous n’êtes pas seule ! Le reach ou la portée de vos publications Instagram est volontairement revu à la baisse par les algorithmes du réseau et on se demande donc de plus en plus ce qu’on fiche là, à  poster des publications qui ne seront montrées même pas à un tiers de notre communauté. L’âge d’or d’Instagram est bien révolu (et on espère que la mode des Kardashians s’envolera également avec par la même occasion).

Même Garry Vee, Grand Gourou vénéré des marketeurs et digital workers du monde entier (à suivre absolument si vous ne le suivez pas déjà -> https://www.garyvaynerchuk.com/) a prédit la mort d’instagram. Mort que j’appellerai plutôt suicide au vu des restrictions infligées à ses utilisateurs (on parle même de la fin du Like sur l’ensemble du réseau – wtf)



Bon…Maintenant que c’est dit, restons positives ! Ça n’est pas fait et je paris que la plupart de vos clientes (ou futures acheteuses) passent plus de temps sur IG que sur n’importe quel réseau aujourd’hui (surtout si votre cible vise les 18-30 ans)  Si vous avez une entreprise ou vous souhaitez entreprendre aujourd’hui, que ce soit dans la mode, le digital, la santé ou même l’édition, vous devez être sur Instagram, car tout le monde y est encore, et les grosses marques ne sont pas prêtes à tourner la page, croyez-moi. Donc quitte à y être, autant peser dans le Game Non ? Et quand c’est gratuit c’est encore mieux on le sait 😉

Voici donc quelques méthodes qui vous aideront à accroître votre visibilité sur IG : 

  1. Changez de Hashtags
    Changez de # régulièrement ! Eh oui, nous étions nombreuses à penser que pour appuyer notre marque sur une niche précise il fallait répéter les même # éternellement jusqu’à ce que Insta nous catégorise comme des super stars de cette niche précise. Et bien les choses ont changé, Instagram nous catégorise comme « spameurs » (arnaque) lorsque nous mettons les mêmes # en repeat sous nos posts. Donc pensez bien à changer vos # régulièrement !
    Le bon calcul consiste à mixer des # de votre niche avec des # populaires mais attention ! Éviter le # avec + 1M de mention, car votre poste risque de s’y perdre ! Les posts avec environ 8 # récoltent en général plus d’engagement. 

2. Créez des contenus engageants 

La seule façon de réellement contrer ces algorithmes, c’est de créer des posts qui reportent beaucoup d’engagement de votre communauté. Plus facile à dire qu’à faire ? Postez des vidéos ou vous interagissez directement avec l’audience, posez leurs des questions, offrez leur des cadeaux, organisez des concours.. tous les moyens sont bons ! Et le plus vous serez inventifs et innovants, le plus votre contenu deviendra viral. Quitte a mettre parfois de côté vos produits pour renforcer la valeur que vous apportez à vos clients. Communiquez avec votre audience, portez leur de l’intérêt, demandez leur comment ils consomment vos produits, ou à quels événements ils aimeraient vous rencontrer par exemple. Non seulement ça vous offrira une belle preuve sociale, mais fera accroître votre visibilité en vous mettant davantage dans le fil d’actu de vos fans.


3. Postez aux heures ou votre communauté est connectée 

C’est prouvé (et logique), poster aux heures d’affluence permettra à une plus grande partie de votre communauté de voir votre post et donc d’interagir . Ne négligez pas ce point ! Pour connaître l’heure à laquelle votre audience est connectée, rendez-vous dans les insights ou analytics de votre page business (et si votre page n’est pas en business il faut la mettre tout de suite !)

4. Ne négligez pas la vidéo !
Bizarrement, le reach de vos posts aura tendance à baisser drastiquement tandis que le reach des stories augmentent considérablement ! Ne négligez pas les Live ! Votre audience adore ça ! Le fait que ça se passe maintenant donne un effet d’urgence aux utilisateurs qui explique sûrement ce succès. Non seulement certains de vos abonnés auront une notification indiquant que vous êtes en live, mais en plus les vidéos en direct sont davantage mises en avant dans la section “Explorer” ! Vous pourrez également publier vos vidéo produite à l’avance ou LIVE prolongés  sur IGTV.

5. Lancez une pub !
Si vous avez un peu de budget, n’hésitez pas à lancer une pub instagram. Grâce au gestionnaire de publicité Facebook (qui est le même que instagram) vous pourrez désormais cibler vos futurs prospects avec un précision déconcertante. Mais attention ! Il ne s’agit pas de lancer une pub et de la laisser tourner en attendant que les ventes tombent du ciel, il faudra analyser ses résultats et optimiser l’audience ou le contenu de cette pub de façon quotidienne. Et si elle ne marche pas, ne dépensez pas un centime de plus, coupez-là ! Sélectionnez l’objectif “Engagement” dans votre gestionnaire, une jolie image ou vidéo, un texte engageant, un CTA stylé, et le tour est joué 😉


Avec ces quelques astuces facile à mettre en oeuvre, vous pourrez facilement accroître votre visibilité et devenir la Déesse d’Instagram !

P.S : Si vous avez besoin d’aide pour accroître votre visibilité, n’hésitez pas à nous contacter ou vous rendre sur la page “Nos Services” 😉